Dixit Dominus de Haendel - Magnificat de Bach

Envoyer Imprimer

Chœur de chambre les éléments
Les Passions, Orchestre Baroque de Montauban
Direction : Joël Suhubiette

Samedi 6 avril 2013 à 21h - Église paroissiale du Sacré-cœur de Lourdes (65)
Renseignements et réservations :
Festival de Lourdes
Office de Tourisme de Lourdes : 05 62 42 77 40

Dimanche 7 avril 2013 à 17h - Céret (66)

Programme :
Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759) : Dixit Dominus pour soli, chœur et orchestre

Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750) : Magnificat en ré majeur BWV 243 pour soli, chœur et orchestre

Présentation
Deux œuvres latines des deux compositeurs allemands. Un jeune Haendel, en séjour en Italie en 1707, qui offre un véritable feu d’artifice vocal avec cette fougueuse partition et un Bach, plus dans la maturité, qui termine en 1733 son Magnificat commencé dix ans plus tôt, pièce qui restera, aux côtés de la Messe en si, son œuvre en latin la plus réputée et populaire.



Biographie des Passions, Orchestre Baroque de Montauban

Créé par le flûtiste à bec Jean-Marc Andrieu en 1986, l'orchestre Les Passions est en résidence à Montauban. Cet ensemble à géométrie variable s'est spécialisé dans la pratique des instruments d'époque. Sa démarche artistique concilie deux principes : le respect des techniques de jeu anciennes et l'interprétation dynamique du discours musical. Il s'agit de convaincre les publics que les musiques anciennes s'adressent toujours à eux, au même titre que les œuvres littéraires d'un Molière ou plastiques d'un La Tour ou Mansart.
Son répertoire s'étend du début du XVIIe siècle (Vêpres à la Vierge de Monteverdi) à la fin du XVIIIe siècle (Requiem de Mozart) incluant ainsi les nombreux maîtres de l'époque baroque (Bach, Haendel, Telemann, Scarlatti, Vivaldi, Purcell, Charpentier...). L'orchestre se destine aussi à la redécouverte du patrimoine musical français, en créant l'Opéra de Méhul Stratonice, l'opéra Daphnis et Alcimadure de Mondonville et des oeuvres des compositeurs toulousains Dupuy, Levens et Jean Gilles. Il participe également à la restitution du fonds musical des ducs d'Aiguillon.
À la fin de l'année 2003, Jean-Marc Andrieu rebaptise l'orchestre « Les Passions », en référence à la forme musicale et au sujet philosophique et littéraire très discouru aux XVIIe et XVIIIe siècles, qui a influencé tous les compositeurs de musique lyrique pendant la période baroque et classique.
L'orchestre est en résidence à Montauban. Il est soutenu par la Ville de Montauban, la Communauté d'agglomération du Grand Montauban, la Mairie de Toulouse, le Conseil Général de Tarn et Garonne, et conventionné par la Région Midi-Pyrénées et le Ministère de la Culture et de la Communication - D.R.A.C. de Midi-Pyrénées. Il est membre de la Févis (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés).

www.les-passions.fr